Portable 2016 333

Les gens qui s’aiment se reconnaissent même dans le noir, même dans les silences et aussi malgré la distance.
Les gens qui s’aiment savent déchiffrer les larmes, les manques, et les absences n’en sont pas vraiment.
Même loin l’un de l’autre, même sans se voir, sans s’entendre,
les gens qui s’aiment vraiment le font sans comprendre, comme des fous,
ils s’aiment et c’est tout.

Laura L.

 

 


Photo0304
Je ne savais plus trop comment te le dire alors j’ai commencé à sourire.

Tu vois ce moment entre toi et moi, tous ces mots que l’on ne se dit pas, c’est comme ça que je sais apprécier ta présence, c’est aussi plein de façons d’aimer en silence, et que j’aime nous rappeler combien le reste du temps on se manque.
Laura L. (Janvier 2017)

cropped-Love_Story_film4

Je me suis endormie en pensant à demain, à tout ce que nous allions faire ensemble,
à tout ce qui ferait briller nos yeux et nous regarder sourire.
Je me suis endormie en pensant à demain oubliant cet instant si précieux,
celui dans l’instant, celui où je pouvait encore entendre les battements de ton cœur,
c’était il y a quelques heures…

Aujourd’hui est un autre jour, mais il dure toujours,
j’ai essuyé les larmes de ton absence et apprivoisé tes silences,
j’ai appris a vivre sans toi, sans tes bras autour de moi,
j’ai appris à vivre en profitant de chaque instant, vraiment.

La vie est précieuse ; faites en un grand moment, au présent, longtemps…
Laura L. (Déc 2015)

liberté

Prière d’un soir…
J’écris pour tous ceux qui croient encore qu’avec des prières on peut sauver la terre, qu’avec beaucoup d’amour on peut même en faire le tour et qu’avec le temps on peut tout faire en grand… Oui ! Grand ! Comme nos idées de liberté ou bien tout ce qui fait que l’on a dans nos cœurs assez d’espoir pour pardonner. J’écris parce que je n’ai pas d’autres armes pour exprimer ma peine, juste quelques mots, quelques larmes, et la fierté d’être debout, sans haine. J’écris pour donner au silence un peu de couleur, celle de notre humanité, celle en laquelle je crois et qu’aucun fou de Dieu ne m’enlèvera. J’écris parce que je crois en l’Amour, cet Amour qui me rappelle les cœurs de nos frères éteints, ceux pour qui le silence s’est fait depuis ce jour et qui ne sont pas mort pour rien. J’écris pour que vous sachiez de là haut, qu’ici battent nos cœurs meurtris, mais tellement fort que rien ni personne ne pourra éteindre notre soif de liberté !
#peaceandlove
Laura L.
notes
« Parfois les mots se mêlent à la musique et puis s’envolent,
ils se fredonnent et puis se mettent à vibrer.
Alors une voix les libère ils sont comme des papillons dans la lumière,
puis ils deviennent mélodie et font une danse pour s’unir au silence comme par magie »
Laura L.
Emotions... douleur-84x150
« Je deviens un peu elle quand mon coeur est à marrée basse,
je suis alors une déferlente, une lame de fond, un raz de marée qui ne sait plus qu’est ce que la mer,
la mère, la mienne, l’océan, l’eau salée, et toutes ces vagues immenses qui me submergent
quand je perds pieds et que plus aucun phare ne s’illumine pour me guider. »
Laura L.

 

 

marin

« Un jour la mer l’a embarqué,

elle a volé son cœur,
elle voulait que ses déferlantes
comme un berceau apaisent son vague à l’âme,
ouvrent son esprit à tous les possibles,
comme quand on sombre dans un rêve où l’on cherche la lumière
et que tout s’allume après avoir eu si peur…
La mer l’a ensorcelé, la mer l’a enlevé,
l’océan lui a ouvert un autre univers,
créé en lui un beau refuge et aussi des silences…
Des silences pour oublier les vies sans déluges,
les vies fades et trop calmes dont la terre s’encombre.
C’est un marin, un amoureux de l’autre terre,
celle qui repose tout au fond des abysses,
loin des yeux du monde qui hurle d’avoir soif,
soif d’Amour et de liberté… 
La mer est son mystère. »
Laura L.

 
téléchargement (3)
« On a prié on a écouté et on a attendu, on a compris les silences,
on savait pourquoi le temps avait changé, pourquoi nos regards s’étaient transformés.
On a prié et puis on a espéré, on a serré nos poings très fort,
on savait que son âme valait de l’or, on a regardé le ciel et puis plus loin aussi,
par delà les nuages pour que de là, la vie soit encore plus belle.
On a égaré nos yeux et nos cœurs dans d’autres décors, on est parti en voyage,
on est parti chercher dans le monde des trésors, ceux qui donnent la foi et l’espérance,
ceux qui font croire que tout est possible, tout, oui tout, même que le soleil brille la nuit…
On a prié, on a écouté et on a attendu dans le silence,
on voulait croire à la chance ; alors ce soir là, le temps s’est arrêté
et puis a vu la nuit s’illuminer de mille et un sourires du monde entier »
A la vie !
Laura L.
480_140.-c-Izis-Bidermanas
« Le bonheur est un dérivé de l’Amour,
il transporte les cœurs là où les rêves se vivent,
il fait de nous des âmes légères et douces
en partance vers le meilleur de nous… »
Laura L.
images-1
« Suis moi jusqu’au bout de mes nuits,
Suis moi jusqu’au bord de ma folie.
N’oublie pas pourquoi je t’aime,
N’oublie pas ce cœur qui saigne.
Regarde comme la vie nous retient,
Regarde tout ce que l’on aura demain.
Viens et pose tes doigts sur moi,
Viens et laisse moi écouter ta voix.
Reste là, contre moi, pas contre nous.
Reste là, tous près et prêt à tout.
N’efface rien, reste là,
N’oublie pas, je suis là.
Sans toi, j’ai si froid.
Viens, 
suis moi… »
Laura L.
   noyee-150x150
« J’ai longtemps cherché le silence,
Il était au fond de moi, immense,
J’ai fermé les yeux et écouté
Je me sentais doucement bercée,
La mer m’avait prise en otage,…
Alors j’y ai laissé mes larmes en gage.
Je nage depuis entre les eaux,
Pour écouter des sons nouveaux…
Il y a des cœurs ailleurs,
Et mille et un bonheurs…
… Il suffit d’écouter. »
Laura L.
Audrey H
« Je t’ai écrit des mots bien trop souvent,
j’ai écouté les tiens et puis compris parfois autrement.
J’ai entendu des cris et puis tes histoires,
celles pour me garder et puis celles pour me décourager…
J’ai appris en les ressassant, quelques vers,
et parfois les réciter me met le cœur à l’envers.
J’ai alors préféré ignorer les silences autour,
inventer d’autres faits et gestes, par désamour…
J’ai déverser les larmes de l’absence et de l’oublie,
mais celles là n’effacent rien, on jouait à la folie.
J’ai pris mon boitier blanc et puis sur l’écran,
ai choisit quelques lettres, elles savaient elles,
pourquoi parfois, on ment…
Pourquoi parfois le cœur invente d’autres aventures,
comme si demain pouvait tout effacer pour un nouveau futur.
Ce mot ne remplace rien, n’efface rien, il dit juste :
PARDON, oui, juste ça, et puis à demain
parce que sans toi je ne peu rien, ou si peu…
Alors, certainement pas Adieu, mais oui à demain
et jusqu’au jour d’après pour créer d’autres nuits encore plus belles,
jusqu’à l’éternel…
Parce que je t’aime »

Laura L.
horizon3

« Il y avait la mer, là juste devant et puis toi un peu plus loin.

Il y avait nous là, comme des enfants, les vagues et puis le vent…

Il y avait le soleil, brillant. Le ciel, les goélands et puis nos rires ;

Il y avait nos envies d’y croire vraiment et de créer nos souvenirs…

Ils sont là, dans les images comme des histoires pour demain,

Ils sont les vestiges d’un amour que l’on vit comme un refrain…

Il y aura toi et moi là, devant nos jolis rêves face à l’horizon,

Il y aura nous, là et puis ailleurs, partout où nous pourrons… »

Laura L.

attente

« J’attends en silence quelqu’un sur le bord du chemin,
Je sais que bientôt nous partirons main dans la main.
J’ais dans mes rêves encore quelques images,
Des endroit où aller et des beaux paysages.
Il ne manque plus que toi et des sourires …heureux
Il me faut juste encore attendre un peu.
Je suis là dans le silence qui te devine au loin,
Dans ce doux silence qui bientôt prendra fin. »
Laura L.

 

images (2)

« J’ai mis dans mon cœur tout ce que je pouvais t’offrir de meilleur,
J’ai aussi mis dedans et pour que l’on s’aime longtemps,
Quelques souvenirs, des histoires pour rire
et aussi tout ce que l’on n’a pas pu se dire…
J’ai mis dans mon cœur nos envies d’ailleurs, nos corps à corps,
nos baisers volés, nos doutes et nos peurs…
J’y ai aussi versé toutes nos idées pour s’aimer un peu mieux,
pour s’aimer jusqu’à ce qu’on soit vieux.
J’ai mis dans mon cœur ma vie toute entière, je te l’offre comme une prière,
sans penser à hier, sans regarder derrière.
J’y ai aussi déposé toutes mes armes, tout ce qui a fait couler nos larmes,
tout ce que nos âmes réclament,
tout ce que nous pouvions faire de ce « nous » qui aujourd’hui se fane…
Mon cœur doit maintenant penser à demain en gardant tout au fond ce lien,
cette histoire sans fin, mon cœur si près du tien… »
Laura L.

0 commentaire à “Emotions…”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Auteur

Laura L.

© 2018

Archives

MERCI !

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Français sans fautes |
le livre du loup |
euh....vraiment n'importe q... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Et toi tu lis quoi ?
| Mes Créations Cya
| l esprit des anges